La 63e séance plénière du CPI, 06.12.2019, Saarebruck


Ce vendredi 6 décembre 2019, à l'invitation du président du CPI Stephan Toscani, un président du Sommet de la Grande Région devait s'adresser pour la première fois aux représentants des parlements de la Grande Région sur la situation de la Grande Région et prendre part au débat. Le secrétaire d'État Roland Theis a dû le remplacer à la dernière minute. M. Theis a souligné, malgré les obstacles qui subsistent, que les régions frontalières ont des perspectives et des opportunités de développement qui doivent être mieux exploitées par une coopération transfrontalière et interrégionale plus intensive.
« Le discours sur la situation de la Grande Région est une première. Je tiens à remercier Roland Theis d'avoir représenté le président du Sommet de la Grande Région, le ministre-président sarrois Tobias Hans. Il me tient à coeur de relier encore mieux les acteurs de la Grande Région - le Sommet des exécutifs et le Parlement de la Grande Région (CPI) » a déclaré le président du Conseil Parlementaire Interrégional (CPI) Stephan Toscani, président du Landtag. Stephan Toscani a remercié Hendrik Hering, président du Landtag de Rhénanie-Palatinat, pour son initiative de faire de la culture du souvenir un thème du CPI. « Je serai ravi si nous réussissions à l'avenir à mettre en réseau le travail de mémoire au niveau de la Grande Région. Dans le contexte de témoins contemporains de moins en moins nombreux de l'époque des deux guerres mondiales, il s'agit d'un nouveau défi central. Nous considérons qu'il est important de développer une culture commune du souvenir dans la Grande Région et d'inclure les lieux de mémoire existants comme lieux d'apprentissage de la démocratie actuelle. Nous avons chargé la Commission Enseignement, formation, recherche et culture d'élaborer une proposition de travail de mémoire commun dans la Grande Région. »
En outre, le CPI a examiné les recommandations de ses six commissions, qui ont traité de nombreux aspects de la coopération depuis la dernière séance plénière du 28 juin 2019. Elles ont porté sur l'agriculture solidaire, l'amélioration de la coopération dans le domaine de la sécurité au centre de coopération policière et douanière (CCPD) quadrilatéral au Luxembourg, la question des réfugiés, l'aménagement des écluses de la Moselle et l'ECBM, l'instrument juridique européen prévu pour les projets transfrontaliers. Les premiers résultats de la grande conférence interrégionale aéroportuaire du CPI en octobre de cette année, au cours de laquelle d'éminents représentants des niveaux régional, national et européen ont discuté des potentiels de compétitivité et de coopération des aéroports de la Grande Région face aux conditions de concurrence européennes (directive sur les aéroports) ont été présenté. Les parlementaires ont pris note avec satisfaction du projet « Media and Me » soutenu par le CPI et des résultats du groupe de travail sur « L'éducation politique dans la Grande Région », mis en place sous les auspices du CPI au printemps.

Contexte général
Sur proposition de ses commissions, l'assemblée plénière du CPI adopte des recommandations qui sont transmises ensuite pour avis aux gouvernements de la Grande Région, aux parlements des États membres et au niveau européen. Leurs commentaires sont pris en compte dans les travaux futurs des commissions. Cette procédure est une particularité de la coopération interrégionale pratiquée par le CPI de la Grande Région, ce qui n'est que rudimentaire dans les autres régions frontalières d'Europe. Le CPI apporte ainsi une contribution à l'intégration européenne dans les zones frontalières, qui va au-delà du niveau habituel de coordination politique et de formation de l'opinion.
Le CPI, fondé en 1986, se réunit deux fois par an en séance plénière. La 63e séance plénière du CPI s'est tenue le 6 décembre 2019 à l'invitation du président du Landtag de Sarre, Stephan Toscani, dans la salle plénière du Landtag de Sarre à Sarrebruck.
Par ailleurs, le 22 novembre 2019, le directoire du CPI a déjà eu des entretiens avec des membres du Parlement européen de la Grande Région, dont le député européen Nicolas Schmit, qui vient d'être confirmé par le Parlement européen comme le nouveau commissaire européen en charge de « l'emploi et des affaires sociales ».

Dans quelques jours, les discours individuels seront disponibles sur la chaîne Youtube du Landtag (https://bit.ly/37NTvso).